Le Salaire minimum socialisé (SMS)

Depuis des décennies, le chômage de masse est présent dans nos économies. Pour les uns, l’exclusion et la perspective de devoir se contenter de minima sociaux. Pour la grande masse des salariés, la peur de se retrouver demain dans cette situation. L’urgence de la transition écologique impose des reconversions massives d’emplois. Ceci ne sera socialement acceptable que si la crainte du chômage et de l’exclusion est définitivement derrière nous.

Contre le chômage, on a tout essayé, déclarait François Mitterrand en 1994. Ce site prend le contre-pied de cette affirmation et proclame, au contraire, qu’il est possible, par une mesure politique délibérée, le salaire minimum socialisé (SMS), de résorber le chômage en quelques mois et de permettre à toutes et à tous d’accéder à un emploi de son choix correctement rémunéré.


Crédit photo : krakenimages

COMMENT ÇA MARCHE ?
AVANTAGES
QUESTIONS ET OBJECTIONS

Le plein emploi est possible et n’est qu’une affaire de volonté politique : il faut instaurer le Salaire minimum socialisé (SMS) !

Le SMS, c’est une double promesse :

– celle que toute personne en emploi, indépendante ou salariée, touchera au minimum le Smic ;

– celle que toute personne qui souhaite occuper un emploi, indépendant ou salarié, aura en face d’elle un large choix.

COMMENT ÇA FONCTIONNE ?

Nous allons créer un nouveau régime de sécurité sociale auquel toutes les entreprises participeront.
D’après un calcul, il faut prélever 54 % de la valeur produite par l’économie pour payer le Smic actuel à 1209 euros net à toute personne en emploi.
Ce régime va donc prélever 54 % de la valeur de la production de chaque entreprise (société, association ou indépendant) et redistribuer immédiatement ce montant aux entreprises en fonction du nombre de personnes qu’elles emploient.
Elles disposeront ainsi toujours de l’argent pour payer au moins le Smic à toute personne employée.

EN QUOI CELA GARANTIT-IL LE PLEIN EMPLOI ?

Si une entreprise embauche au Smic, elle sait qu’elle va toucher ce montant pour rémunérer son salarié et ce qui n’a pas été prélevé, à savoir 46 % de la production, formera son profit. Elles n’ont donc aucun risque à embaucher au Smic et proposeront des millions d’emplois.
Comme les individus auront en face d’eux un large choix d’emplois, les entreprises devront rivaliser entre elles pour pouvoir embaucher et devront proposer largement mieux que le Smic.
De même, il sera possible d’avoir une activité indépendante avec un revenu égal au Smic plus 46 % de la valeur réalisée.
Avant cette mesure, le pire qui pouvait arriver à un individu était le chômage ou un travail indépendant qui rapporte une misère. Avec la mise en place du Smic socialisé, le pire sera d’avoir un emploi au Smic, pire largement préférable à la précarité et l’exclusion que nous connaissons aujourd’hui.

Qui suis-je ?

Je m’appelle Benoît Borrits. Ancien cadre de l’industrie informatique, je me suis impliqué de près dans différents aspects du monde de l’entreprise : création, développement, finance. À partir des années 2010, je me suis initié au journalisme, et, parmi tous les sujets que j’ai pu traiter, les reprises d’entreprises par les salarié.e.s sont ceux qui m’ont le plus enthousiasmés. C’est dans cet esprit que j’ai écrit mon premier livre « Coopératives contre capitalisme », publié aux Éditions Syllepse en 2015, puis « Travailler autrement, les coopératives », co-écrit avec Aurélien Singer, publié aux Éditions du Détour en 2017. J’ai prolongé cette réflexion avec « Au-delà de la propriété, Pour une économie des communs », publié aux Éditions La Découverte en 2018. Conscient d’une demande pour une meilleure compréhension de l’économie, j’ai réalisé sur youtube une série de vidéos d’initiation autour de l’entreprise, la finance, l’argent et la macroéconomie.

Me contacter

Si vous avez une question sur cette mesure, n’hésitez pas à me contacter.

Cette mesure n’aura de sens que si elle est portée par des partis politiques, associations ou syndicats. Si vous souhaitez participer à sa popularisation, merci de me laisser vos coordonnées.

    Veuillez prouver que vous êtes humain en sélectionnant Avion.