Obtenir le plein emploi en l’espace de quelques mois

Cet objectif est lié au montant de l’allocation mensuelle qui sera versée aux entreprises pour chaque emploi en équivalent temps plein. Plus celle-ci sera proche du coût du Salaire minimum, plus cet objectif sera atteignable rapidement.

En effet, plus son montant sera significatif, plus il deviendra facile d’entreprendre puisqu’elle garantit des revenus à l’entrepreneur. La création d’entreprises sera donc un premier vecteur de réduction du chômage.

Mais ceci est tout aussi vrai pour des entreprises qui souhaitent embaucher : plus l’allocation sera importante, plus la partie du salaire restant à assurer par l’entreprise sera faible, plus sa prise de risque diminue. L’entreprise aura alors une forte propension à embaucher.

En poussant l’allocation à son maximum, à savoir une couverture de la totalité du coût du Salaire minimum, alors un emploi au Smic ne coûterait plus rien à l’entreprise et la partie non mutualisée de la richesse produite que générerait le salarié formerait son profit. Nous aurions alors une telle profusion d’emplois proposés au Smic, que les individus auraient un réel choix, ce qui fera monter les salaires au-delà du Smic. Dans ce cas, un emploi au Smic deviendrait une exception alors que cette situation est celle de 13 % des salariés actuellement[1]« Le Smic va augmenter de 15 euros par mois au 1er janvier », Les Échos, 16 décembre 2020, p.4..

References
1 « Le Smic va augmenter de 15 euros par mois au 1er janvier », Les Échos, 16 décembre 2020, p.4.