Scop

Société coopérative de production (anciennement Société coopérative ouvrière de production). Il s’agit de la forme française de la coopérative de travail. Alors que quasiment partout dans le monde, la coopérative de travail est une association de travailleurs indépendants, la Scop est une coopérative dans laquelle les travailleurs ont un statut salarié, ce qui signifie qu’ils participent pleinement aux régimes de la sécurité sociale.

Dans la Scop, les salariés doivent disposer de la majorité du capital et représenter plus des deux-tiers des voix. Dans les faits, les coopérateurs pratiquent une modération salariale volontaire de façon à ce que la société soit en excédent. Ceci n’est pas un problème pour eux puisqu’ils disposent de la totalité des excédents et qu’ils ont la possibilité de se distribuer des salaires additionnels sous la forme d’une « part travail »[1]La « part travail » est une notion propre aux Scop. Il s’agit de la partie des résultats que l’on affecte directement en primes salariales pour l’ensemble des travailleurs, sociétaires ou … Continue reading.

Les Scop sont regroupées avec les Scic au sein de la Confédération générale des Sociétés coopératives et participatives (CG Scop).

1 La « part travail » est une notion propre aux Scop. Il s’agit de la partie des résultats que l’on affecte directement en primes salariales pour l’ensemble des travailleurs, sociétaires ou pas.